Et partout… La mer!

Drame de terre

Adrien est mort tragiquement le 5 octobre suite à une chute de toit. Ci-dessous quelques messages qui nous ont été adressés, et deux ou trois photos d'Adrien...

 

100_3855Message_0

 

Message_1

Message_2

Message_3Message_4IMG_0300
Adrien dans le sud, sur un chantier, avec son cousin Damien et son acolyte, Franck.

Message_6Message_7

Message_91

Message_93

Message_92

Message_9DSCN0009
Adrien et Alice sur Hugo

Message_8

Message_95

Message_94

Message_96

Message_98

Message_97

Message_991

IMG_0105

 

Posté par Lebelot à 17:09 - Commentaires [4] - Permalien [#]


30 juillet 2012

Bienvenue

Bonjour, bienvenue sur mon blog.

Je suis à Mayotte depuis le mois de septembre 2011. Avant, j'ai convoyé un bateau depuis les Antilles, que j'avais rejointes, un an avant, en traversant l'Atlantique en solitaire sur un Corsaire, un voilier de 5m50. Vous pouvez voir les photos ici.

DSCN0479Voici quelques liens pour vous déplacer dans le blog.

-Déjà, les 15 derniers messages ont un lien sur la droite du blog, dans l'ordre anti-chronologique. Il suffit donc de cliquer sur le lien le plus haut pour avoir le dernier message!

-Voici la page d'archive de tous les messages du blog.

L'actualité la plus récente, c'est l'aide que je donne à Franck à la conception et à la réalisation d'un gréement alternatif de voiles épaisses, sur un catamaran avec un mât sur chaque coque.

-Puis, par catégorie:
          
XX Photos sous-marines
    
XX Pas à pas, fabrication d'un dinghy en CP/Époxy    
XX La société mahoraise, française, mondiale, quoi…     
XX Balades à Mayotte, et voyages au loin
    
XX Rénovation d'un bateau de 10 mètres    
XX Recettes de cuisine   
XX Mes photos de ski à Mayotte!!
   
XX Mon travail à Mayotte
XX Mathématique et énigmes rigolotes 

 

 

Sauf mention contraires, toutes les photos du site sont sous Licence libre Copyleft CC-BY-SA, une licence Creative Commons
Vous êtes libre:
     -de partager, de distribuer et transmettre cette œuvre.
     -d'adapter, de modifier cette œuvre
Sous les conditions suivantes:
     -Paternité: Vous devez citer le nom de l'auteur original (Adrien RONDEL)
     -Partage à l'identique: Si vous modifiez, transformez, ou vous basez sur cette œuvre, vous devez distribuer l'œuvre résultante sous la même licence ou une licence similaire à celle-ci.

Pour plus de renseignement: Licence Creative Commons

Posté par Lebelot à 16:28 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

31 juillet 2012

Aménagement du littoral: Fabrication de farés.

Voici les photos du chantier de Saziley. On a environ une heure de bateau pour venir sur la plage. On fait un bon casse-croute en arrivant, et Fatou va toujours en profiter pour nous ramener des fruits de baobabs, parce qu'en faisant infuser les graines dans de l'eau fraiche, on obtient une boisson assez apre, mais très bonne.

P1030775

 

Sauf mention contraires, toutes les photos du site sont sous Licence libre Copyleft CC-BY-SA, une licence Creative Commons
Vous êtes libre:
     -de partager, de distribuer et transmettre cette œuvre.
     -d'adapter, de modifier cette œuvre
Sous les conditions suivantes:
     -Paternité: Vous devez citer le nom de l'auteur original (Adrien RONDEL)
     -Partage à l'identique: Si vous modifiez, transformez, ou vous basez sur cette œuvre, vous devez distribuer l'œuvre résultante sous la même licence ou une licence similaire à celle-ci.

Pour plus de renseignement: Licence Creative Commons

Posté par Lebelot à 19:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Mes collègues de boulot

Et voilà les têtes d'ail avec qui je travaille. Je vous jure que c'est quand même dur de rester sérieux plus de 10mn, avec cette équipe! Mais ça travaille quand il le faut, et Fatou a toujours l'œil pour nous préparer un petit casse-croute manioc cru/coco. Quant à Luc, s'il n'est pas en train de nous raconter la blague la plus grasse de l'année, c'est qu'il fait les allers-retour au bateau pour évacuer les déchets.

02

 

Sauf mention contraires, toutes les photos du site sont sous Licence libre Copyleft CC-BY-SA, une licence Creative Commons
Vous êtes libre:
     -de partager, de distribuer et transmettre cette œuvre.
     -d'adapter, de modifier cette œuvre
Sous les conditions suivantes:
     -Paternité: Vous devez citer le nom de l'auteur original (Adrien RONDEL)
     -Partage à l'identique: Si vous modifiez, transformez, ou vous basez sur cette œuvre, vous devez distribuer l'œuvre résultante sous la même licence ou une licence similaire à celle-ci.

Pour plus de renseignement: Licence Creative Commons

Posté par Lebelot à 19:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Quelques photos sous-marines

Voici quelques photos prises il y a déjà une paire de mois!! Vous pouvez cliquer sur chacune pour les agrandir. La plupart a été réalisée en apnée.

DSC05991  DSC06118

DSC06148

DSC06199DSC06262

DSC06339DSC06347

DSC06355DSC06430

DSC06509DSC06580

DSC06643DSC06659

DSC06672DSC06677

Et voilà! La prochaine fois, vous aurez droit aux photos d'essai avec mon nouvel appareil photo: Une plongée sur épave en apnée, avec Basile, le blond de service. Je vous prépare ça pour les prochains jours!

 

Sauf mention contraires, toutes les photos du site sont sous Licence libre Copyleft CC-BY-SA, une licence Creative Commons
Vous êtes libre:
     -de partager, de distribuer et transmettre cette œuvre.
     -d'adapter, de modifier cette œuvre
Sous les conditions suivantes:
     -Paternité: Vous devez citer le nom de l'auteur original (Adrien RONDEL)
     -Partage à l'identique: Si vous modifiez, transformez, ou vous basez sur cette œuvre, vous devez distribuer l'œuvre résultante sous la même licence ou une licence similaire à celle-ci.

Pour plus de renseignement: Licence Creative Commons

Posté par Lebelot à 19:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


01 août 2012

La visite de Clotilde en Octobre

Nous avons eu droit à la visite de la Petite Chérie au mois d'octobre dernier. Elle nous a rejoint à Mada, puis nous avons fait la traversée ensemble pour rejoindre Mayotte.

PA140048

Bien sur, farniente et glande étaient au menu. L'intérêt des voiles réside dans le fait qu'elles sont toujours bien confortables pour piquer un petit roupillon. Et après, y en a encore qui osent dire que ça ne sert à rien d'avoir une trinquette sur un voilier. Allez donc le lui dire, à Clotilde!

 

 

 

PA140049Parce que l'on voulait un coq pour fêter la fin de notre séjour à Madagascar, il a fallu que l'on se fasse une petite balade à pied dans la montagne, de 40 minutes aller-retour, afin de rendre visite à Augustin, le fermier de l'île. Pas de coq, on repart avec deux poulets, les bananes, c'est cadeau. Une petite photo souvenir, pour diminuer le fossé entre la parisienne en maillot de bain et lunettes de soleil, et le malgache du fin fond de la cambrousse, qui n'a qu'une dent sur deux!

 

PA160111Nous sommes ensuite repartis sur Mayotte. Là, Clotilde fait la maline, mais son mal de mer vient tout juste de lui passer, et je vous passe les photos où elle est toute blanche. Nous sommes arrivés à Mayotte 40 h après, en pleine grève. Sur la photo de dessous, Clotilde ne saute donc pas de joie d'avoir mangé un bon steak, mais bien parce que les plages sont magnifiques. On voit une photo des boutiques vides, puisque les manifestations empêchaient les livraisons. En rupture d'huile d'olive, nous avons du ouvrir une boite de cuisses de canard pour récupérer la graisse, et cuisiner avec. Trop dur, surtout que certains n'avaient vraiment plus rien à se mettre sous la dent!

 

 

PA170129

Nous avons donc passé pas mal de temps sur Petite Terre, parce que les manifestations étaient surtout situées en Grande Terre. Voici donc une photo prise lors de notre visite du Lac Dzaha. Notre unique balade en Grande Terre s'est soldée par la vue d'un caillassage d'un véhicule de la gendarmerie, puis par un demi-tour devant une route entièrement fermée par des arbres abattus en travers.

PA180160

PA180153

 

 

PA220235Là, c'est une visite à l'îlot de sable blanc. Nous y sommes allés avec So Long, le voilier de Kalou. C'est l'îlot typique à visiter pour les touristes. La légende raconte une histoire de mariés, de riz, etc. Bref, le sable serait le riz du mariage. En fait, ce n'est même pas du sable, mais du corail mort, broyé en minuscules morceaux, et rassemblés par les courants, très fort dans le coin.

 

PA220276

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et au retour, une petite visite à l'îlot Bambo. Plage de sable noir, tombant magnifique. Nous avons aussi vu et nagé avec les dauphins, à l'îlot M'bouzi, mais nous n'avions par l'appareil photo à portée de main.

PA230317PA230382

 

 

 

 

 

 

 

Deux photos de N'gouga, plage connue pour ses tortues marines. En effet, il s'y trouve un vaste herbier juste après la plage. Le tombant est également magnifique, comme les steaks que mangeaient les clients de l'hôtel. Mais la Petite Chérie est restée de marbre. Le maki a l'air triste, mais il va bien, pas d'inquiétude!

PA250429

Petite visite au platier des Badamiers. C'est là que l'on voit bien que oui, on peut tomber en admiration devant une simple flaque d'eau. On est resté plusieurs heures à regarder toute la faune et la flore du lieu, surtout que Clotilde s'était mise en tête de reloger des Bernard l'hermite SDF… Tout un programme…

 

 

 

PA250439 PA250436

 

PA250413 Là, on voit bien que Clotilde va mal, très mal… C'est le manque de viande, parce que les grevistes et leurs manifestations font que les magasins sont fermés depuis un mois. Il va falloir faire quelque chose. Je déniche un restaurant qui a de la viande. Alors la veille du départ de la Petite Chérie, nous allons au Sympa, une petite gargotte en bord de plage, où nous rencontrons un charmant Bernard-l'hermite:

 

PA260472     PA260470

 

Sauf mention contraires, toutes les photos du site sont sous Licence libre Copyleft CC-BY-SA, une licence Creative Commons
Vous êtes libre:
     -de partager, de distribuer et transmettre cette œuvre.
     -d'adapter, de modifier cette œuvre
Sous les conditions suivantes:
     -Paternité: Vous devez citer le nom de l'auteur original (Adrien RONDEL)
     -Partage à l'identique: Si vous modifiez, transformez, ou vous basez sur cette œuvre, vous devez distribuer l'œuvre résultante sous la même licence ou une licence similaire à celle-ci.

Pour plus de renseignement: Licence Creative Commons

Posté par Lebelot à 18:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 août 2012

Le langoustier de M'zouazia

PA230301Avec Clotilde, nous étions allés à M'zouazia pour rendre visite à un langoustier. Le pauvre était vautré sur la plage. L'histoire est simple: Un Mouzougou (blanc, en langue mahoraise), a construit cet énorme bateau. Il y a passé plus de 6 ans, le monstre est entièrement en chêne, et les plans ont été réalisés à partir de relévés fait sur des épaves en métropole. Le type a tout fait tout seul, et il y avait du monde pour la mise à l'eau. Seulement, ça a foiré. Le boat devait coulisser sur un grand rail central, PA230306ainsi que sur deux patins latéraux. Mais l'un a déraillé, et voilà comment le bateau s'est retrouvé. Il a ensuite demandé à tout le village de l'aider à tirer, lors de la marée suivante, mais rien n'y a fait. C'est finalement un remorqueur qui a mis le langoustier dans son élément futur. Si je vous parle de tout ça, c'est que le propriétaire est venu nous voir à Dzaoudzi avec son bateau, j'ai donc des images du bateau, sur l'eau, avec ses mâts. Le grand-mât fait juste 800 kg.

P8060410

 

Sauf mention contraires, toutes les photos du site sont sous Licence libre Copyleft CC-BY-SA, une licence Creative Commons
Vous êtes libre:
     -de partager, de distribuer et transmettre cette œuvre.
     -d'adapter, de modifier cette œuvre
Sous les conditions suivantes:
     -Paternité: Vous devez citer le nom de l'auteur original (Adrien RONDEL)
     -Partage à l'identique: Si vous modifiez, transformez, ou vous basez sur cette œuvre, vous devez distribuer l'œuvre résultante sous la même licence ou une licence similaire à celle-ci.

Pour plus de renseignement: Licence Creative Commons

Posté par Lebelot à 11:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

Fabrication d'un décor pour… Mister Mayotte 2012

On m'a demandé il y a un mois de faire une structure pour un décor, afin d'organiser l'élection de… Mister Mayotte! Le boulot devait être donc rapide, puisque nous n'avions que 2 jours pour installer tout ça. Il y avait donc un décor derrière le podium, un simple pan de mur avec une porte et un toit sur toute la longueur, ainsi qu'un porche avec une arche à l'entrée de l'hôtel, afin d'accueillir les invités. C'est Luc, mon collègue de la pépinière, qui s'occupait de la décoration florale. Voilà donc le résultat. La dernière photo est un petit banga, que j'ai fait à la pépinière, pour que Luc puisse ranger ses outils, … et, … faire la sieste sur les heures de boulot.

P1030874P1030878

 

P1030885P1030887P1030889P1030890

 

Sauf mention contraires, toutes les photos du site sont sous Licence libre Copyleft CC-BY-SA, une licence Creative Commons
Vous êtes libre:
     -de partager, de distribuer et transmettre cette œuvre.
     -d'adapter, de modifier cette œuvre
Sous les conditions suivantes:
     -Paternité: Vous devez citer le nom de l'auteur original (Adrien RONDEL)
     -Partage à l'identique: Si vous modifiez, transformez, ou vous basez sur cette œuvre, vous devez distribuer l'œuvre résultante sous la même licence ou une licence similaire à celle-ci.

Pour plus de renseignement: Licence Creative Commons

Posté par Lebelot à 12:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 août 2012

Plongée épave: Imategua. Test de mon nouvel appareil photo

P7260068Par une belle après-midi, Basile et moi effectuons la première plongée épave sur Imategua pour essayer mon nouvel appareil photo. Tout se passe à merveille. L'épave est à 10 ou 15 mètres de profondeur, et il faut garder un peu de souffle pour les pénétrations de l'épave, ou pour prendre la pose, effectuer les bons réglages de l'appareil, et enfin, prendre la photo. On remonte ensuite rapidement pour reprendre son souffle.

Pour la deuxième prise de vue, j'étais en bouteille, tandis que Basile, toujours en apnée, descendait pour prendre la pose.P7260077

 

P7260072

 

P7260081P7260087

P7260090P7280172

P7280215P7280219

P7280223

 

 

 

Sauf mention contraires, toutes les photos du site sont sous Licence libre Copyleft CC-BY-SA, une licence Creative Commons
Vous êtes libre:
     -de partager, de distribuer et transmettre cette œuvre.
     -d'adapter, de modifier cette œuvre
Sous les conditions suivantes:
     -Paternité: Vous devez citer le nom de l'auteur original (Adrien RONDEL)
     -Partage à l'identique: Si vous modifiez, transformez, ou vous basez sur cette œuvre, vous devez distribuer l'œuvre résultante sous la même licence ou une licence similaire à celle-ci.

Pour plus de renseignement: Licence Creative Commons

 

Posté par Lebelot à 18:20 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

17 août 2012

Création d'un chemin de randonnée à Miréréni

P8160520

Mon entreprise a la charge d'ouvrir un nouveau chemin de randonnée à Miréréni. C'est ici, pour ceux qui ne situent pas bien l'endroit. Habitant Dzaoudzi, sur Petite Terre, j'ai donc bargé pour rejoindre Grande Terre, et suis descendu en scooter. Les routes sont bonnes, mais sinueuses, et il m'a bien fallu 40mn pour rejoindre le point de rendez-vous, alors qu'il n'y a que 30km.

P8160524Nous rejoignons Kamardine, le responsable du Conservatoire du Littoral, et suivons tout d'abord un petit chemin, avant de nous enfoncer dans la brousse, que nous écartons à l'upanga, sorte de machette locale. La végétation, pas toujours aborigène, est florissante. Malgré la saison sèche, de nombreuses espèces sont en fleurs, et j'ai pu tester la fonction macro de mon appareil, qui commence à vraiment faire ses preuves.

Il faut faire attention, et ouvrir l'œil. Ce n'est pas la belle araignée que j'ai prise en photo qui est la plus dangereuse, mais bien cette espèce de haricot, qui constitue un excellent poil à gratter, surtout quand elle arrive à maturité, comme c'est le cas ici. C'est une vraie saloperie que tout le monde redoute. Savoir qu'il va falloir ouvrir un chemin de 1m50 de large dans une végétation couverte de chitsangous n'enchante personne.

P8160529P8160532

 

 

 

 

 

 

 

Il y a beaucoup de cultures en brousse, souvent plantées par des clandestins anjouanais. C'est en effet beaucoup eux qui remplissent les marchés mahorais. Voici ici, dans l'ordre, une plantation de tabac, de manioc, un enclos à zébu, et la dernière photo est une plantation de tomates, installée sur le terrain du Conservatoire du Littoral. Kamardine essaie alors de trouver les responsables de la plantation pour leur expliquer en quoi c'est illégal.

P8160535P8160531

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P8160542P8160544

Voilà un joli bosquet de bambous. Le bambou de Mayotte est très résistant. C'est avec ça que j'ai fait les bras de ma pirogue, après que les tubes PVC résinés à l'époxy aient pété, après un essai sous voile avec un vent bien établi…

P8160546P8160547

 Quelques fleurs:

P8160550P8160541

P8160554P8160551Et voilà les zébus! Sur la droite, c'est un jacque, le fruit du jacquier, bien sur. C'est un fruit plein de graines, et c'est la pulpe qui est entre les graines que l'on mange. La chair est très odorante, l'odeur pas forcément agréable, mais le pire, c'est que ça colle, une horreur. Quand on a un peu l'habitude, on sait où tenir le truc pour ne pas s'en foutre partout, mais même les plus malins n'hésitent pas à s'enduire les mains d'huile pour éviter d'avoir les mains pégueuses à la fin de la manipulation.  

 

 

 

 Voilà une petite habitation pour ces cultivateurs clandestins. Kamardine continue son travail de médiation. C'est lui qui a le pouvoir de poser des procès-verbaux, mais il n'en a dressé aucun pour cette sortie. Il sait de toutes façons le faible pouvoir que cela aurait, et prefère discuter avec les gens.

P8160555P8160566

P8160540Et voilà des chauves-souris. À Mayotte, elle font plus de 70 cm d'envergure, et sont diurnes.

 

 

On voit, sur les photos suivantes, un arbre en feu. Ce sont les gens qui travaillent ici qui mettent le feu à l'arbre, pour l'abattre, et pouvoir planter. On voit sur la deuxième photo que l'arbre a été au préalable entouré de fagots de bois. Ce fait constitue une double infraction: D'abord les gens ne sont pas sur leur terrain, mais en plus, la végétation mahoraise est protégée. On ne fait pas ce que l'on veut, même si le lieu nous appartient. L'occupation «sauvage» de terrain est à remettre dans le contexte: déjà, beaucoup de propriétés appartiennent à de riches familles mahoraises qui ne viennent jamais voir ce qu'il s'y passe, et traditionnellement, un terrain appartient à celui qui s'en occupe. C'est d'ailleurs une loi encore en vigueur à Madagascar: une culture en jachère peut être revendiquée par celui qui plante dessus et l'entretient.

P8160558P8160564

 

 

 

P8160560P8160561Encore de la verdure. Je ne sais pas exactement de quoi il s'agit. J'ai eu beaucoup de mal à prendre en photo celle de gauche, car les fleurs sont tellement fines que mon appareil ne les détectait pas. Il a fallu tricher, mais je m'en suis sorti.

 

 

 

Le cocotier est un des plus hauts que j'ai pu voir, surtout isolé comme celui-ci Un cocotier peut monter jusqu'à 40m. Il est toujours taillé de marches, pour la récolte des noix. La petite plante que vous voyez, sur la droite, est du bred mafana. Mafana veut dire chaud, en malgache. Les breds sont des herbes qui se mangent, un peu comme les épinards. Le mafana produit une sensation bizarre sur la langue. Certains trouvent que ça chauffe, d'où le nom, mais en fait, la plante anesthésie la bouche, d'où la sensation étrange.

P8160563

 

 P8160565

 

 

 

 

 

 

 

 

Et voilà du bougainvillier. Dessous, il s'agit d'un banga, petite habitation traditionnelle pour adolescent, en terre et bambou. C'est un des meilleurs systèmes constructifs pour réguler la chaleur à l'intérieur du logis.

P8160567P8160571

 

 

 

 

 

 

 

Le retour aurait pu bien se passer, mais… non. Le scooter chinois est tombé en rade. On est à Mayotte, pas de problème. Je hèle la première camionnette, qui s'arrête de suite. J'explique mon cas, et le gars me propose de me l'emmener jusqu'à Mamoudzou, chez un réparateur. C'est parfait pour moi, reste à se mettre d'accord sur le prix:
-30 euros cash, me propose le mec.
-Non mais tu rigoles!? Non, 10, max.
-Bon, d'accord, 20, cash!
-15 max, et on en parle plus, mais ça reste du vol, et tu m'aides à le charger.
-OK, 15!
Bon, il m'a regardé monter le scooter tout seul.

P8160577P8160573

À gauche, c'est le Choungui. Ce n'est pas le culminant de Mayotte, mais bien le plus abrupt.

 

Et les réparateurs se sont donc mis au boulot sans plus attendre. J'ai regardé ma montre, ça leur a pris moins de 5mn… Des champions. Au moment de payer, ils m'ont dit d'aller voir le patron, qui m'a dit que comme ce n'était pas lui qui avait réparé le bolide, il pouvait pas me dire combien je devais. Je retourne voir les gars, qui me redisent que je dois voir avec le chef. Je les ai tous mis en face, et au final, ils m'ont dit de donner comme je voulais. Cinq euros…

P8160580P8160581

 On est vers la fin du Ramadan, qui est le mois musulman jeûné, dans l'islam. C'est un peu le Noël français, les gens se font beaucoup de cadeaux, le marché est donc doublé par des petits stands de vêtements et autres. Le nombre de gens dans les rues a explosé, et il est bien difficile de se faufiler pour accéder au marché fruitier. Mais on y arrive toujours! Les piments sont des langues d'oiseaux. Les pires!

P8160583P8160584

 

P8160586P8160587

 

P8160588J'espère que la visite de l'île vous a plu. N'oubliez pas qu'en cliquant sur les photos, vous pouvez les agrandir. Une fois agrandie, vous pouvez encore améliorer la qualité en faisant un clic droit, puis: «Afficher l'image». À bientôt!

 

 

 

 

 

Sauf mention contraires, toutes les photos du site sont sous Licence libre Copyleft CC-BY-SA, une licence Creative Commons
Vous êtes libre:
     -de partager, de distribuer et transmettre cette œuvre.
     -d'adapter, de modifier cette œuvre
Sous les conditions suivantes:
     -Paternité: Vous devez citer le nom de l'auteur original (Adrien RONDEL)
     -Partage à l'identique: Si vous modifiez, transformez, ou vous basez sur cette œuvre, vous devez distribuer l'œuvre résultante sous la même licence ou une licence similaire à celle-ci.

Pour plus de renseignement: Licence Creative Commons

Posté par Lebelot à 11:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,